AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Citation [Saison 3]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naley.Forever
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 124
Age : 31
Localisation : Montpellier
Perso préféré : Haley et Nathan
Humeur : :P
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Citation [Saison 3]   Lun 4 Fév - 0:21

ici vous trouverez toutes les citations de la saison 3
Les citation des ecrivaints et des personnages


Épisode 1 - Nouvelles vies :

A ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur. Certains rentrent chez eux. Certains racontent des mensonges pour s’en sortir. D’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien, et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes dans le monde, six milliards d’âmes. Et parfois… il ne vous en faut qu’une seule.


Épisode 2 - Fêtes et défaites :

Vivez chaque saison comme elle vient. Respirez l’air, buvez la boisson, goûtez le fruit, et résignez-vous aux influences de chacun.


Épisode 3 - On se dit tout :

Tous sont des architectes du destin vivants dans ces murs du temps. Henry Wadsworth Longfellow a écrit, «Tous sont des architectes du destin. Alors ne regardez pas tristement vers le passé, il ne revient pas. »


Épisode 4 - Bas les masques :

Il n’y a aucune intimité qui ne peux être pénétrée. Aucun secret ne peut être gardé dans le monde civilisé. «La société est un bal masqué où tout le monde cache son vrai caractère et le révèle en se cachant. »


Épisode 6 - L'homme de nos rêves :

Dans la nuit qui m'environne, Dans les ténèbres qui m'enserrent Je loue les dieux qui me donnent une âme a la fois noble et fière Prisonnier de ma situation, Je ne veux pas me rebeller Meurtri par les tribulations, Je suis debout, bien que blessé. En ce lieu d'opprobre et de pleurs, je ne vois qu'horreur et ombres les années s'annoncent sombres mais je ne connaitrai pas la peur. Aussi étroit que soit le chemin, Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme : Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme


Épisode 10 - Au travail :

On ne peut pas fuir devant une faiblesse. Il faut la combattre ou pire et si ça doit être le cas pourquoi pas maintenant et là où on se trouve?

Ne regardez pas en arrière et ne pleurez pas sur le passé, car il est passé et ne vous en faîtes pas pour le futur, car il n’est pas encore arrivé. Vivez dans le présent, et faites-en quelque chose de magnifique qui vaille la peine qu’on s’en rappelle.


Episode 14 - Demain est un autre jour :

Une grande partie de notre vie est une série d’images, elles passent près de nous comme les villes sur notre passage mais parfois un moment nous frappe lorsqu’il se produit et on sait que cet instant représente plus qu’une simple image passagère. On sait que ce moment chaque seconde durera éternellement.


Episode 15 - L'heure de vérité :

50 ans... 50 longue années... depuis que j'ai fait ça. En portant un regard sur ce que j'ai dit il y a toutes ces années, sur tout ces espoirs et ces rêves que j'avais, j'en suis arrivé à la conclusion que si le fait d'avoir réussi à faire ce qu'on avait prévu est une mesure pour savoir si on a réussi sa vie alors certains pourraient dire que je suis un raté. Ce qui est important, c'est de ne pas être aigri par les déceptions de la vie, apprendre à oublier le passé et savoir que chaque journée ne sera pas ensoleillée. Et quand vous vous retrouvez perdus dans l'obscurité du déséspoir il faut se souvenir que c'est seulement dans la nuit noire que vous pouvez voir les étoiles, et ces étoiles vous reconduiront chez vous. Alors n'ayez pas peur de faire des erreurs, de trébucher et de tomber, parce que la plupart du temps, les plus grandes récompenses viennent en faisant les choses dont on a le plus peur. Peut être que vous aurez tout ce que vous avez toujours souhaité. Peut être que vous aurez plus que ce que vous avez jamais imaginé. Qui sait où la vie vous emménera? La route est longue, et à la fin, le voyage est la destination.


Episode 16 - Accès de colère :

Vous voulez savoir comment ça se passe dans mon lycée ? Et bien en vérité, il n’y a pas une seule personne qui mérite qu’on se souvienne d’elle. Vous voyez, les gens ici sont faux, alors ils restent avec leurs cliques pour le cacher. Les fumeurs sont sous médicaments, les bons étudiants ont peur et les sportifs… Ben… ce sont des sportifs. Ils sont à leur sommet à 17 ans et leurs petites amies pom pom girls seront grosses et seules à 21 ans. Des losers ! Tout le monde ici est un loser. En vérité… chaque jour où je viens à cette école est un jour de moins où j’ai besoin d’y revenir.

C'est tenèbres ont elles un nom ? Cette cruauté, cette haine, d'ou nous viennes t'elle Ce sont elles introduitent dans nos vies à notre insu ? Ou sommes nous aller les cherchée deliberement ? Qu'a t'il bien pu nous arrivés ? Pourquoi jetons nous nos enfants dans le chaos comme jeunes soldat dans l'enfer de la guerre ? En espérant qu'ils nous reviendront sains et sauf mais nous savons trés bien que certains seront sacrifier en route. Depuis quand avons nous perdu voie envelopper, engloutis vivant dans les tenebres ? C'est tenèbres ont elle un nom ? Et si ce nom etait le votre ...


Episode 17 - Le goût de la vie :

Les étapes de notre peine : la colère, la peur, la culpabilité, la dépression, l’acceptation… et les premiers germes de la peine.

Si seulement j’avais les ailes d’une colombe je m’envolerais pour trouver le repos. Mon compagnon attaque ses amis, il trahis son engagement. Son discours est mielleux mais son cœur est dur. Mais toi Seigneur, tu feras tomber l’atroce dans la corruption. Les hommes malhonnêtes ne vivront pas la moitié de leur vie. Quant à moi, je te fais confiance.


Episode 18 - Le temps d'un week-end :

Ne craint pas la vie car elle vaut la peine d’être vécue et c’est cet espoir qui la crée.

Le changement arrive comme le petit vent qui agite les rideaux à l’aube et le parfum furtif des fleurs sauvages que l’herbe chevauche.


Episode 19 - L'instant des aveux :

Il n’y a pas de désespoir plus absolu que celui qu’on rencontre lors des premiers instants de nos premières grandes peines, quand on a pas encore connu ce que c’est de souffrir et guérir, d’être désespéré et de s’en remettre.


Episode 20 - La demande :

Intensifier le mouvement… c’est un concept simple. Ca signifie essentiellement se surpasser, en faire un peu plus pour se prouver quelque chose de spécial… quelque chose de ce genre…

De temps en temps, les gens intensifient le mouvement, ils se surpassent. Parfois ils vous surprennent et parfois et ils échouent. La vie est parfois amusante, elle peut être difficile mais si vous y regardez de plus près, vous y trouverez de l’espoir… dans les mots des enfants, dans les mesures d’une chanson et dans les yeux de quelqu'un que vous aimez. Et si vous avez de la chance, si vous êtes la personne la plus chanceuse du monde, cette personne que vous aimez décidera de vous aimez en retour.


Episode 22 - Juste Mariés :

L'amour n'est pas l'amour, qui varie en trouvant que son objet varie. C'est un phare érigé pour toujours qui voit les ouragans sans jamais en trembler.
L'amour ne varie avec ses courtes heures ou semaines mais les emporte au seuil du jugement dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citation-oth.skyblog.com
 
Citation [Saison 3]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [6x10] The Girl Who Waited
» Gilmore Girls: coup de coeur
» Smallville, la saison 7 aux USA en août
» Junjou Romantica - Saison 1
» Gilmore Girls saison 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tree hill :: Les saisons :: Saison 3-
Sauter vers: